Anecdotes sur le pain à partager au petit-déjeuner !

La table du petit-déjeuner est l’endroit idéal pour survoler ensemble la journée. Vous êtes quand même à la recherche de sujets de conversation originaux ? Sur notre blog, nous avons le post parfait pour vous. Trois anecdotes étonnantes sur tout ce qui tourne autour du pain. Savourez-les !

Pourquoi mettons-nous du beurre sur notre tartine ?

Mais oui, au fond, pourquoi du beurre sur le pain ? Parce que c’est délicieux, naturellement. Mais cet usage a aussi une origine très spécifique. Alors qu’aujourd’hui il sert principalement à apporter du goût en plus, au Moyen Âge le pain beurré constituait un repas en soi, surtout pour les pauvres paysans. Le beurre était alors un produit secondaire de l’élevage, et donc moins cher pour les classes inférieures. Au cours des siècles, il a été aussi de plus en plus adopté par les riches bourgeois.

Saviez-vous que le pain servait jadis de gomme ?

Une petite faute en écrivant ou dessinant au crayon ? Effacez-la simplement avec un morceau de pain ! Avant que la gomme ne soit inventée, la mie de pain était une manière populaire de gommer le crayon. C’est dû au fait que le graphite de la mine du crayon reste collé au gluten contenu dans le pain. Aujourd’hui, les dessinateurs utilisent encore des morceaux de pain pour atténuer les lignes et à-plats de crayon.

Pourquoi ne peut-on pas poser le pain à l’envers ?

Non, votre pain ne risque pas de se casser, mais selon une vieille superstition un pain posé sur la tête attire le malheur. Pour en comprendre l’origine, il faut remonter au Moyen Âge. Le jour des exécutions publiques, le boulanger réservait toujours un pain pour le bourreau qui venait dans la ville. Pour que le bourreau, haï mais ayant droit à des privilèges, puisse reconnaître son exemplaire et soit le seul à y toucher, ce pain était posé à l’envers sur l’étal. De là est née la superstition selon laquelle mettre le pain à l’envers c’est comme inviter le diable à sa table.

Ce site Web utilise des cookies pour faciliter votre expérience de navigation sur ce site Web.

En savoir plus Continuer

scroll to top